Faits divers

Alors que l’on assiste à une poussée de l’homophobie et de la peur de l’autre dans le monde, comment vit-on le fait d’être homosexuel, bisexuel ou trans dans des milieux réputés machistes, voire homophobes ?

Nous sommes allés à la rencontre des associations et des organisations qui s’investissent au quotidien pour lutter contre les discriminations. Des initiatives existent, même où on ne les attend pas, que ce soit dans la police, à l’école ou dans le cadre d’une vie religieuse.

L’armée, où un groupe de pilotage Diversité a été mis en place, lutte ainsi contre les discriminations basées sur le genre, l’identité sexuelle, le handicap ou l’identité culturelle. Une procédure spécifique a été mise en place autour de l’orientation sexuelle.

Les membres des forces armées peuvent désormais changer de sexe : un militaire entré en tant qu’homme peut devenir femme, et réciproquement.

"Une dizaine de personnes sont concernées au sein de l’organisation", estime le porte-parole du groupe de pilotage Diversité de la Défense. "La défense est réputée moins accessible, mais nous faisons des efforts afin que les LGBT se sentent bien. Chez nous, ce qui prime c’est l’acceptation et le respect de l’autre. C’est une des valeurs de notre organisation."