Faits divers Il avait fait des recherches sur Internet et réussi à subtiliser un butin de 100.000 euros

Daniel, 27 ans, a écopé de trois ans de prison ferme pour avoir commis des cambriolages et des tentatives de cambriolages dans des bijouteries de Seraing. L’intéressé est déjà bien connu de la justice puisque le 18 février 2011, il a écopé de 8 ans de prison pour avoir provoqué la mort d’un homme en lui tirant en plein cœur. Il a également commis de nombreux vols alors même qu’il était encore mineur d’âge.

Sorti de prison en décembre 2016, il n’aura pas fallu 6 mois pour qu’il récidive. Le 20 mai 2017, il s’est introduit dans une bijouterie de Seraing. Il a volé des bijoux en plaqué or. Quelques jours plus tard, entre le 25 et le 28 mai suivants, il s’est à nouveau introduit dans la même bijouterie et cette fois a réussi à emporter des pierres et des bijoux d’une valeur de 100.000 euros ! Il a encore commis trois autres tentatives de cambriolage dans des bijouteries de la région dans le courant du mois de juin suivant.

Il s’était renseigné sur Internet à propos de ces enseignes et rentrait dans les lieux par les maisons voisines.

Fin juin 2017 , une perquisition a été réalisée à son domicile. Une boîte contenant de nombreuses pierres précieuses a été retrouvée. Daniel a été reconnu par sa mère sur les bandes des caméras de vidéosurveillance des bijouteries. Lors de l’audience, il a estimé que c’était de la faute du bijoutier ! "Il m’a provoqué en continuant à disposer des bijoux dans le présentoir de sa vitrine alors qu’il avait déjà été cambriolé", avait déclaré le prévenu.