Faits divers L'antiquaire de Pierpont blanchissait l'argent de la cocaïne

BRUXELLES Ce vendredi, la 49e chambre correctionnelle de Bruxelles a rendu le verdict à l'encontre de l'antiquaire Olivier de Pierpont, sa compagne Ana Lucia Restrepo Betancur et la femme de ménage Marta Restrepo.

On reprochait à Olivier de Pierpont d'avoir blanchi environ 10 millions d'euros provenant de la cocaïne colombienne sous la couverture de ses activités d'antiquaire.

Au final, Olivier de Pierpont a été condamné à une peine de 8 ans de prison et à une amende de 74.000 euros pour blanchiment d'argent. Ana Lucia Restrepo Betancur, sa compagne, écope quant à elle d'une peine de 3 ans dont 2 avec sursis et à une amende de 19.000 euros. 43.000 euros lui seront également confisqués. Selon le tribunal, Marta Restrepo a joué un rôle plus important dans l'association criminelle. Elle est donc condamnée à 5 ans de prison dont 3 avec sursis et à une amende de 19.000 euros. 43.000 euros lui seront également confisqués.

Le tribunal n'a donc pas cru la thèse du prévenu qui expliquait que cet argent provenait de la vente de tableaux. Il prétendait qu'il n'y avait pas de factures dans le milieu de l'art. En revanche, la présidente Massart a souligné que des factures ont cependant été retrouvées par les enquêteurs concernant des petites ventes de tableaux... Le tribunal estime donc que le prévenu était payé par le Cartel de Medellin.

© La Dernière Heure 2002