Il pend ses deux enfants et se suicide

Publié le - Mis à jour le

Faits divers

Le couple avait depuis quelque temps de nombreuses difficultés, la cause du drame familial est donc pour l’instant privilégiée

FOUESNANT Il n’y a pas de mots pour décrire la scène qui s’est dévoilée aux yeux d’inspecteurs, ce dimanche matin, en entrant dans une maison de Fouesnant, dans le sud du Finistère, en France.

Deux jeunes enfants pendus. Et leur père également au bout d’une corde.

Après constatation des lieux, le procureur de la République de Quimper, Éric Tuffery, a déclaré que l’hypothèse retenue s’orientait vers “un double homicide suivi d’un suicide” . Peu de doutes, pour les enquêteurs; le père aurait donc tué ses enfants pour se donner la mort par la suite. Les raisons de ce drame ? Une vie de couple rythmée de disputes et de difficultés. Et ce sont les deux pauvres enfants, l’un âgé de 18 mois, l’autre de quatre ans, qui ont payé.

Face à cette situation, les gendarmes ont tenté de retrouver la mère de famille. Cette dernière, contactée puis interrogée, a révélé l’existence d’une dispute le soir du drame. Elle aurait eu un différend avec son conjoint et aurait décidé de quitter le domicile. Qu’est-ce qui a poussé ce père de famille à se suicider et à tuer ses enfants ? Le parquet de Quimper communiquera davantage de données sur l’enquête dès lundi après midi. Dans le but de clarifier cette affaire, des auditions de membres de la famille ainsi que des voisins ont lieu. Ces derniers auraient peut-être l’opportunité d’éclaircir certains points.

Une autopsie du père et des deux enfants sera réalisée dans la journée de lundi. Cela permettra de connaître les circonstances du drame. Le couple avait depuis quelque temps de nombreuses difficultés, la cause du drame familial est donc pour l’instant privilégiée.

Pour rappel, ce n’est pas la première fois que cette situation se produit. En début d’année, un père avait tué ses trois enfants à Zuydcoote avant de se donner la mort.



© La Dernière Heure 2012
Publicité clickBoxBanner