Faits divers
Une situation absurde vécue au Nord du Pays.

C'est un drôle de courrier de la police qu'un Flamand a reçu dans sa boîte aux lettres.

Après un excès de vitesse, l'homme a reçu une première amende de 53 euros. "Je l'ai payée immédiatement car j'avais roulé trop vite", explique Wilfried Vandaele.

Mais celui qui travaille dans le monde politique a reçu quelques temps plus tard un deuxième courrier l'avertissant qu'il a "encore 0 euro à payer", sans quoi le procureur pourrait "imposer un règlement à l'amiable."

"Je comprends que tout est automatisé de nos jours", avance l'homme de 58 ans. "Mais quelqu'un met cette lettre dans une enveloppe, il pourrait quand même regarder !"

D'après le Service Public fédéral de la Justice, le cas de cet homme n'est pas unique. "Plusieurs citoyens ont reçu un tel rappel créant la confusion parmi les gens".

Le SPF tente de son côté de trouver une solution à ce problème que l'on peut qualifier d'absurde.