Il reconnaît être le père des 7 enfants de sa fille

Publié le - Mis à jour le

Faits divers

Le père de la femme séquestrée pendant 24 ans est passé aux aveux complets


Natascha Kampusch propose son aide aux victimes


VIENNE Un père de 73 ans accusé d'avoir séquestré sa fille pendant 24 ans dans sa cave à Amstetten (est de l'Autriche) et de lui avoir fait sept enfants a reconnu l'ensemble des faits, a annoncé lundi à l'AFP un porte-parole du parquet autrichien.

Josef Fritzl, qui avait avoué plus tôt lundi avoir construit un réduit dans l'une de ses caves où il séquestrait sa fille et trois enfants, "a reconnu les accusations d'inceste, en précisant qu'il n'y avait pas eu de violence", a déclaré Gerhard Sedlacek, le porte-parole du parquet de Sankt-Pölten en charge de l'enquête.

"Il a reconnu être le père de sept enfants de sa fille, dont l'un décédé en bas âge", a-t-il précisé.
Les auditions de M. Fritzl, qui devait être présenté au juge dans la soirée, doivent encore durer plusieurs jours, a souligné M. Sedlacek

Arrêté samedi soir, le suspect s'était dans un premier temps muré dans le silence et avait seulement accepté de révéler le code d'ouverture de la serrure électronique menant à la cachette dans laquelle il avait séquestré sa fille.

Cette cachette, aménagée comme un appartement, ne faisait pas plus de 50 à 60 m2, selon un porte-parole du parquet de St Pölten chargé de l'enquête.
La fille, Elisabeth, âgée de 42 ans, violée depuis l'âge de 11 ans par son père, était emprisonnée dans ce réduit avec trois de ses enfants qui n'ont jamais vu la lumière du jour.

L'un des enfants, un jumeau, était mort à l'âge de un mois et le père incestueux avait adopté avec son épouse les trois autres enfants en prétendant qu'ils avaient été abandonnés sur le seuil de sa maison.

La découverte de l'affaire fait suite à l'hospitalisation à la mi-avril d'un des enfants séquestrés, une fille de 19 ans, atteinte d'une mystérieuse maladie grave.
L'hôpital avait cherché à retrouver la mère pour pouvoir mieux diagnostiquer le mal mystérieux, alors qu'officiellement la mère était portée disparue depuis 1984. C'est à la suite de ces recherches que la séquestration a été découverte.