Faits divers

Le tribunal correctionnel de Malines a acquitté jeudi un homme qui avait refusé de donner ses codes d’accès GSM aux enquêteurs.

Selon son avocat, Me Johan Platteau, cette affaire aurait pu créer un dangereux précédent, en contradiction avec le droit au silence dont bénéficient les suspects. L’homme avait été entendu dans le cadre d’un dossier de drogue par le juge d’instruction. Ce dernier lui avait demandé les codes nécessaires au déblocage de son smartphone. L’homme, qui avait prétendu ne plus les connaître, avait alors été placé en détention provisoire.