Faits divers Sébastien a prétendu qu’il avait prêté sa voiture à quelqu’un d’autre... mais sans donner son identité

Sébastien, 25 ans, a écopé d’une peine de 80 heures de travail, une amende de 1.600 euros avec sursis pour 800 euros et une déchéance du permis de conduire pour 6 mois pour avoir commis une entrave méchante à la circulation.

Le 17 septembre 2017, Sébastien se trouvait à Ans au volant d’une Golf Volkswagen qu’il avait louée. Il s’est retrouvé en présence d’un véhicule de police qui l’a invité à s’arrêter. Le conducteur n’a pas respecté l’injonction. Il a alors entamé une folle course-poursuite. Il a commencé par brûler un feu rouge. Il a ensuite commis des excès de vitesse, allant jusqu’à rouler à 120 km/h dans une zone limitée à 30 km/h !

Lors de cette course, il n’a pas respecté le code de la route, notamment cédé les priorités de droite.

Lors de sa comparution devant le tribunal correctionnel de Liège, le suspect a prétendu qu’il avait loué ce véhicule mais l’avait prêté à des amis…

Interrogé sur l’identité de ces personnes, le prévenu a prétendu qu’il refusait de donner leur identité. Le juge n’a pas cru à ses dénégations et a estimé que l’intéressé avait sorti cette explication de son chapeau pour tenter de s’en tirer à bon compte… Sébastien n’a aucun antécédent judiciaire. On ignore pour quelle raison il a tenté de se soustraire au contrôle en mettant la vie des autres usagers en danger.

Le juge a estimé qu’il était nécessaire "d’exprimer la désapprobation de la société eu égard à pareil comportement."

Le tribunal a aussi souligné le danger provoqué par une telle conduite.