Il se fait mordre par un de ses serpents

Sarah Rasujew Publié le - Mis à jour le

Faits divers

Émile possédait des scorpions et huit serpents dont six venimeux

LIÈGE Émile, 50 ans, est passé bien près d’un drame en mai 2010. En effet, l’homme s’est retrouvé à l’hôpital après avoir été mordu par un de ses serpents.

Si une morsure de serpent ne doit pas être des plus agréables, lorsque nous précisons que l’intéressé possédait plusieurs serpents, dont certains hautement venimeux, nous pouvons estimer qu’il a eu vraiment beaucoup de chance…

Mais sa veine s’est arrêtée là puisque, après l’avoir conduit à l’hôpital, cette morsure l’a amené tout droit devant le tribunal correctionnel.

En effet, après cette morsure, les autorités ont constaté que l’homme ne possédait aucune autorisation de détenir de tels animaux.

Mais les enquêteurs n’étaient pas au bout de leurs surprises. Ainsi, lorsqu’ils sont arrivés au domicile de l’intéressé, ils ont découvert qu’Émile ne possédait pas qu’un seul serpent. En réalité, il détenait huit reptiles dont six hautement venimeux. Lors d’un autre contrôle, on a également trouvé deux scorpions…

De plus, les animaux étaient placés dans de simples boîtes en plastique !

Devant la juge, l’homme n’a pas nié les faits qui lui sont reprochés. “J’ai récupéré les serpents car une connaissance voulait s’en séparer. Il allait les jeter dans la nature. Il ne m’a pas dit qu’il s’agissait de venimeux. J’ai déjà élevé des serpents, mais le voisinage s’était plaint” , a expliqué le prévenu.

Le parquet a requis une amende de 100 € avec sursis. Me Roumans, à la défense, a plaidé la suspension du prononcé ou le sursis. “La vente est autorisée et les gens les achètent sur un coup de tête. Ces animaux seraient quand même plus heureux dans leur pays d’origine” , a terminé le prévenu.



© La Dernière Heure 2012
Publicité clickBoxBanner