Il tue sa mère avec un bottin et finit à l'asile

Publié le - Mis à jour le

Faits divers

L'homme s'était acharné sur sa mère jusqu’à la tuer

LOUVAIN Un homme de 25 ans, originaire de Louvain, avait tué, en janvier 2011, sa mère à l'aide d'un bottin téléphonique à la suite d'une dispute. L'inculpation initiale de meurtre a été requalifiée en coups et blessures volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner.

L'homme, toxicomane, a donné sept coups de bottin sur la tête de sa mère, avec qui il cohabitait. La femme a ensuite perdu connaissance, mais l'homme la croyait toujours en vie car il affirmait l'avoir entendue ronfler.

D'après un expert judiciaire, sa version n'est pas impossible; la victime est décédée des suites d'une hémorragie cérébrale. Le juge a tout de même vu un lien entre les coups et la mort et il a requalifié les faits en coups et blessures volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner.

Les experts judiciaires ont confirmé que l'homme n'était pas responsable de ses actes au moment des faits. "Au vu de son attitude dans ce dossier et durant le procès, il est clair qu'il souffre de graves troubles mentaux. L'internement se justifie donc par mesure de sécurité", a expliqué le juge.

© La Dernière Heure 2012

Publicité clickBoxBanner