Faits divers Dans un immeuble comme celui-là, un malheureux est mort et personne après 15 jours ne s'en souciait...

BRUXELLES Nous révélions (hier) l'opération surprise menée le matin par le Quartier Tenbosch de la police Bruxelles Capitale Ixelles au 172 chaussée de Vleurgat.

Neuf sans-papiers polonais s'entassaient dans des pièces immondes de 6 ou 16 mètres carrés payées de 125 à 320 euros.

Information confirmée par le parquet de Bruxelles. Depuis hier, l'affaire fait l'objet d'une instruction chez le juge Daniel Fransen.

Mieux que tout, des photos - prises à l'intérieur - montrent les conditions invraisemblables dans lesquelles des propriétaires osent louer leurs taudis à des gens qui ne peuvent trouver mieux.

Une jeune fille de 17 ans logeait au 172 chaussée de Vleurgat.

Les policiers y ont également surpris un individu recherché depuis... sept ans pour 40 mois de prison à purger (vol avec violences!)

Mais le détail le plus sordide tient à la façon dont l'enquête a démarré: par la découverte d'un cadavre en état très avancé (presque momifié) de décomposition. Un manoeuvre belge d'origine italienne - Nicola, 40 ans - mort sans doute d'un mélange d'alcool (Martini...) et médicaments.

Nicola louait une pièce au troisième. Sa famille habite à Boussu.

Sa télé n'avait cessé de fonctionner. Et personne dans l'immeuble ne s'était jamais inquiété. Pas même de l'odeur... et nous ne décrirons pas l'état du cadavre, les grappes d'insectes grouillant après 15 jours.

Voilà dans quoi des humains exploités par d'autres humains vivent à Bruxelles. Exploités - comme ici - par Giuliano V., Roumain de 35 ans habitant les beaux quartiers à Woluwe-Saint-Pierre. Et en vacances!

Le négrier prof d'unif veut sortir de prison

Dans d'autres cas, par de bons Belges: on pense à ce prof d'unif arrêté en juin par le juge Jacques Pignolet et toujours détenu à Forest malgré les recours répétés devant la chambre du conseil, la chambre des mises en accusation et même la Cour de cassation: tous lui donnent tort et souhaitent le voir rester encore un petit temps en taule!

© La Dernière Heure 2003