Faits divers Pour entrer dans le futur nouveau centre de communication et de crise de la Région bruxelloise, il faut montrer patte blanche : carte d’identité obligatoire, double sas d’entrée sécurisé, scanner. Même aux étages, on vient vous ouvrir la porte, verrouillée. C’est ici, dans le centre de Bruxelles à deux pas (...)