Faits divers

L'un des trois hommes sévèrement interpellés par la police, la semaine dernière, après une dispute dans un café à Anvers, a déposé plainte contre X pour coups et blessures, a indiqué son avocat lundi, Anthony Mallego. D'après lui, les policiers responsables de l'intervention musclée après la bagarre ont fait un usage disproportionné de la force. "Notre client est en incapacité de travail pour deux semaines", ont précisé les avocats du plaignant, Mes Anthony Mallego et Philippe Roels.

Le soir des faits, un témoin avait filmé la scène et posté la vidéo sur YouTube. On y voit des policiers interpeller durement trois hommes qui s'opposaient à leurs injonctions.

"Les images montrent notamment notre client courbé, les mains protégeant son visage. Les agents le frappent, alors qu'il ne fait preuve d'aucune violence", poursuivent les avocats.

La bagarre avait commencé entre un père et ses deux fils. Selon leur version, les deux fils étaient venus chercher leur père, qui souffre de problèmes psychiatriques, pour le ramener à leur domicile. Mais ils se sont disputés.

A son arrivée, la police a trouvé le père couvert de sang.

"Les agents présents ont alors appelé des renforts et s'en sont pris aux trois hommes sans chercher davantage d'explication", ajoute Me Mallego.

Les avocats du plaignant veulent maintenant identifier les agents de police responsables de l'intervention. Ils nient, en revanche, que leur client soit connu des services de police comme un fauteur de troubles.