Faits divers Un jardinier anversois veut mettre en garde contre les dangers de ce désherbant.

Pendant seize ans, Chris van Kerckhoven, 62 ans, de Mol (province d’Anvers), a travaillé avec des désherbants à base de glyphosate. Aujourd’hui, ce jardinier souffre d’un cancer incurable. Il ne peut s’empêcher de faire un lien entre les deux.

"Défaite pour Monsanto : l’entreprise doit dédommager un homme qui a attrapé un cancer avec du désherbant."

Chris Van Kerckhoven a lu cet article de la semaine passée avec un intérêt particulier.

Cela concerne Dewayne Johnson (voir DH du 12 août), un Américain qui souffre d’un cancer de type rare des ganglions lymphatiques.

Un jury de Californie lui a octroyé un dédommagement de 43 millions d’euros. Selon lui, c’est le Roundup, un désherbant que Johnson avait utilisé dans son travail de jardinier qui a causé son cancer.

"Je suis dans le même cas" , a immédiatement pensé Chris. "J’ai travaillé des centaines d’hectares avec du Roundup et du Glyfall. Dans ces deux produits, on trouve du glyphosate. Certains jours, j’en ai épandu une tonne."

(...)