Faits divers Le ministre de l’Intérieur veut réduire le processus de sélection des nouvelles recrues.

D’une épreuve à l’autre, les délais pour les candidats policiers sont bien trop longs. Sans compter l’attente des résultats, une fois les examens passés.

On nous souffle qu’il n’est pas rare du tout de patienter près d’un an avant d’obtenir un retour sur la réussite ou non des tests réalisés. Avec pour conséquence que les futures recrues ont tendance à aller voir ailleurs. "On ne peut plus se permettre de perdre ainsi des talents", s’exclame le ministre de l’Intérieur, Jan Jambon, qui annonce vouloir modifier le système avant la fin de la législature. C’est l’un des gros chantiers qu’il veut encore réaliser au sein de la police d’ici 2019.

(...)