Faits divers

L'un des avocats de Jean-Louis Denis dit "Le Soumis", Me Henri Laquay, a confirmé que son client avait interjeté appel de sa condamnation à dix ans de prison pour terrorisme. Le tribunal correctionnel de Bruxelles avait prononcé cette peine, le 29 janvier, pour participation aux activités d'un groupe terroriste en tant que dirigeant. Jean-Louis Denis, un prédicateur musulman bruxellois médiatisé, âgé d'une quarantaine d'années, conteste avoir recruté des candidats au djihad armé en Syrie, en 2013, et notamment de nombreux jeunes, mineurs d'âge.

Il a donc fait appel du jugement le condamnant pour avoir eu une large responsabilité dans le départs de plusieurs jeunes musulmans bruxellois vers la Syrie.

L'enquête à charge de Jean-Louis Denis avait débuté en avril 2013 lorsque deux élèves de l'athénée Fernand Blum à Schaerbeek, âgés de seize ans, étaient partis en Syrie.

Les deux adolescents avaient été signalés à plusieurs reprises comme faisant partie de l'entourage du prédicateur. Ils avaient notamment participé à la distribution de nourriture que Jean-Louis Denis organisait à la gare du Nord de Bruxelles via son association "Resto du Tawhid".