Faits divers

Jérémy (28 ans) regrette son attitude et affirme avoir agi par peur. L’homme était déjà connu, entre autres, pour des faits de roulage.

Un drame dû à l’inconscience humaine s’est joué dans la soirée de mercredi.

Vers 20 heures, des policiers liégeois en patrouille ont remarqué une voiture dont un des feux stop ne fonctionnait pas. Pire, la lampe blanche de marche arrière, elle, était allumée en permanence. Les policiers ont donc voulu contrôler le conducteur et lui ont fait signe de s’arrêter. Mais au lieu de cela, Jérémy, un habitant de Saint-Nicolas âgé de 28 ans, a accéléré, tentant de semer ses deux poursuivants qui, eux, circulaient à moto. Il a d’ailleurs fait plusieurs écarts dans le but de faire tomber les motards…

Mais le véritable drame a eu lieu quelques minutes plus tard, lorsque au rond-point de l’avenue Olympe Gilbart, le chauffard a dépassé trois véhicules à l’arrêt. Et, si ces derniers étaient à l’arrêt, c’était pour laisser passer une piétonne. La malheureuse a été percutée de plein fouet et catapultée à plusieurs dizaines de mètres. Transportée à l’hôpital, cette Liégeoise 49 ans est décédée dans la nuit de mercredi à jeudi.

Ceci dit, l’accident n’a pas ralenti le chauffard qui ne s’est évidemment pas arrêté. Jérémy a toutefois été interpellé quelques centaines de mètres plus loin, son véhicule étant bloqué par un camion qui effectuait des manœuvres, rue du Calvaire.

Ramené au poste, il s’est avéré que Jérémy avait été déchu de son permis de conduire et était en état de libération conditionnelle…

Interrogé, le jeune homme a regretté son geste, expliquant avoir agi par peur, vu ses antécédents judiciaires, notamment en matière de roulage.

L’homme a été déféré , jeudi matin, au parquet de Liège. Son dossier a été mis à l’instruction avec demande de mandat d’arrêt et ce pour rébellion armée et entrave méchante à la circulation ayant entraîné la mort d’une personne.

Jérémy a ensuite comparu devant le juge d’instruction de garde qui l’a placé sous mandat d’arrêt. Le jeune homme a été écroué à l’établissement pénitentiaire de Lantin.