Faits divers Le cri du cœur d’une brute épaisse : Jimmy Clève lance un cri d’alerte à propos de son fils Brandon, interné à Jamioulx.

Brandon aurait dû être interné aux Marronniers, à Tournai mais il n’y a que 370 places. "Il est 35e sur la liste d’attente. En attendant, ça fait deux mois qu’ils l’ont mis à Jamioulx, sauf qu’il est enfermé toute la journée et il ne reçoit pas l’aide dont il a besoin. Il pleure tout le temps. Ils sont en train d’en faire une bombe à retardement. C’est pire que mieux. Et là, la goutte qui fait déborder le vase : ça fait sept jours que je ne l’ai pas vu. Quand je me rends sur place, j’attends deux heures - c’est déjà un scandale mais c’est comme ça à Jamioulx - pour m’entendre dire de revenir le lendemain, parce qu’ils font des travaux et qu’il n’y a pas autant de places que d’habitude en salle de visite. C’est invivable."

(...)