Faits divers

Laurent Oniemba en aura pour 25 ans, Junior Pashi la réclusion à perpétuité avec mise à disposition du gouvernement

BRUXELLES Junior Pashi, coupable de deux meurtres, d'un assassinat et d'une tentative d'assassinat, a été condamné lundi à la réclusion à perpétuité par la cour d'assises de Bruxelles. Une mise à disposition du gouvernement d'une durée de 10 ans a également été prononcée à son encontre.

Laurent Oniemba, coupable d'un meurtre avec Junior Pashi, a été condamné à 25 ans de réclusion. La cour et le jury ont reconnu des circonstances atténuantes à Laurent Oniemba, notamment le fait qu'il n'ait pas bénéficié d'un cadre familial structurant.

Les juges ont également relevé que le condamné n'avait plus commis d'infractions après les faits, mais aussi, qu'il avait entrepris des démarches administratives pour régulariser sa situation et qu'il avait débuté une relation stable avec sa compagne.

La cour et les jurés ont aussi précisé que certains psychiatres avaient estimé qu'une introspection était possible dans son chef.
Concernant Junior Pashi, la cour et les jurés n'ont retenu aucune circonstance atténuante.

Les juges ont exprimé qu'il avait commis des actes humiliants et dégradants à l'égard de Marcelle Deconinck, la grand-mère de son ex-compagne. Pour ces faits de viol, l'arrêt de la cour mentionne une privation du droit de vote de Junior Pashi à perpétuité.

La cour et les jurés ont encore exposé le manque d'empathie dont a fait preuve le condamné par rapport à des personnes qui lui ont témoigné aide et affection ainsi que la haine qu'il avait encore exprimée pour l'une de ses victimes.