Faits divers L’homme a réussi à détourner 7,9 millions d’euros.

Gilbert Chikli, escroc français en fuite lourdement condamné par la justice française pour ses arnaques "au faux président", a été arrêté vendredi en Ukraine, a-t-on appris samedi de source judiciaire française et auprès de son avocat.

Une audience devait se tenir dimanche en Ukraine devant la juridiction en charge des demandes d’extradition, a indiqué Me David-Olivier Kaminski, dont le client espère être renvoyé en Israël. "On a toujours signifié notre accord pour que le reliquat de la peine soit exécuté en Israël", a expliqué l’avocat, en soulignant que si Gilbert Chikli devait toutefois être remis à la France, "il a déjà fait 34 mois de détention sur les sept ans de sa condamnation". Cela le rendrait "rapidement éligible à une peine aménageable", a estimé Me Kaminski.

Gilbert Chikli , 51 ans, a été interpellé en compagnie d’un ressortissant franco-israélien, a encore indiqué la source judiciaire.

Le 20 mai 2015, Gilbert Chikli, alors en Israël, avait été condamné en son absence par le tribunal correctionnel de Paris à sept ans de prison et un million d’euros d’amende pour avoir arnaqué des entreprises telles que Accenture, Alstom, HSBC, la Banque postale, le Crédit lyonnais, Thomson Technicolor. Sa spécialité : contacter de grandes entreprises en se faisant passer pour le président de la société puis pour un agent des services secrets. Il se faisait remettre des sommes importantes en invoquant notamment la lutte contre le blanchiment ou le terrorisme. Gilbert Chikli a réussi à détourner 7,9 millions d’euros. La somme de 52,6 millions, qui avait fait l’objet d’un virement, a été récupérée in extremis. Cet escroc particulièrement persuasif a inspiré un film, Je compte sur vous, réalisé par Pascal Elbé, avec Vincent Elbaz dans le rôle principal.