Faits divers

"Un procès dans 3 ans." "Des enquêteurs qui travaillent jour et nuit, comme on n’a jamais travaillé depuis une dizaine d’années."

Ainsi que l’annonce de l’échec de la piste Bonkoffsky, les récents propos du ministre Geens font réagir Lionel Ruth. Après des années de silence, l’ex-chef d’enquête francophone dans le dossier des tueries du Brabant a accepté de répondre. "Hormis des resucées, rien n’a été fait depuis huit ans", affirme l’ex-chef d’enquête écarté en 2010 sur la foi de soupçons dont il est apparu qu’ils n’étaient pas fondés.