Faits divers Or, selon les études belges, des centaines de femmes et petites filles à risques de mutilations génitales vivent en Belgique.