Faits divers Un banal accident de la route et l'homme a perdu pied

LIÈGE Alors que Patrick, 42 ans, était marié, père et travaillait au ministère de la Communauté française, il a été percuté par une voiture et sa vie a complètement basculé. «J'étais sur un passage clouté lorsqu'une voiture m'a percuté, a expliqué Patrick au tribunal correctionnel. J'ai eu tout le côté paralysé. J'ai été hospitalisé pendant 2 ans et j'ai subi 28 opérations. Mon compagnon de chambre était toxicomane. C'est lui qui m'a conseillé de prendre de l'héroïne pour apaiser la douleur. Au début, j'avais assez d'argent, mais, très vite, il a fallu que je m'en procure. Je rentrais dans un magasin et je faisais croire au commerçant qu'il n'était pas en ordre et qu'il devait me payer une amende. Je sonnais également chez des particuliers et je disais que mon enfant était malade ou que ma voiture était en panne et les gens me donnaient de l'argent.»

Ainsi, Patrick a fait environ sept victimes. Mais il devait également répondre d'un vol commis dans un grand magasin avec François, 37 ans. «J'ai volé le sac pendant que François me couvrait.» Version déniée par François qui explique ne rien à voir là-dedans. «J'ai remboursé toutes les victimes, a continué Patrick. J'ai arrêté de me droguer et je suis suivi par un psychologue.»

Le premier substitut Theunissen a apprécié la franchise de Patrick. Il a donc requis 75 h de travail. Par contre, le magistrat a pesté contre la mauvaise foi de François. Il a requis deux mois. La défense de Patrick a plaidé la peine de travail.

© La Dernière Heure 2005