Faits divers Ces truands à l’ancienne croyaient ramasser l’argent sur le comptoir.

À son réveil mercredi matin, Koenraad Spitaels a trouvé dans son portable le SMS convenu : "Tout sera prêt, il n’y aura plus qu’à se servir."