Faits divers

Ce tableau, datant de 1948, a été dérobé ce jeudi matin


BRUXELLES Un tableau du peintre René Magritte a été volé jeudi matin, vers 10h00, dans un musée, situé au n°135 de la rue Esseghem à Jette, consacré au surréaliste belge, a-t-on appris auprès de la police locale de Bruxelles-Ouest. La valeur du tableau, intitulé "L'Olympia" et peint en 1948, est estimée entre 3 et 4 millions d'euros. Le vol a été commis par deux auteurs qui n'étaient pas encagoulés. L'un des deux voleurs était muni d'un pistolet. Aucun coup de feu n'a été tiré et personne n'a été blessé. Les auteurs ont pris la fuite à pied avant d'embarquer dans une voiture.

Le musée, logé dans l'ancienne maison du couple Magritte, ne se visite en principe que sur invitation. Un homme s'est présenté sur place et a demandé à pouvoir visiter la collection du peintre belge. Un membre du musée a accepté de faire entrer la personne avant de se faire braquer.

L'auteur a sorti un pistolet et est entré dans le musée avec un complice qui n'était lui pas armé. Les voleurs se sont intéressés à un tableau en particulier, "L'Olympia", un nu de Georgette Magritte sur fond de paysage de bord de mer.

Les malfrats ont rassemblé les cinq ou six personnes présentes dans la maison, des membres du personnel ainsi que deux touristes, dans une cour. Les victimes sont sous le choc mais n'ont pas été blessées.

Les auteurs ont dérobé la peinture à l'huile, mesurant 60 cm sur 80, puis ont pris la fuite à pied avant de monter dans un véhicule. A la suite du vol du tableau, une alarme s'est déclenchée. A l'arrivée des policiers sur les lieux, les auteurs avaient déjà pris la fuite.

Le laboratoire de la police fédérale a été dépêché sur place afin de relever d'éventuelles traces laissées par les malfrats. La police fédérale a par ailleurs été chargée de dresser un portrait-robot des deux voleurs. La police locale effectue actuellement une enquête de voisinage.

Le couple Magritte fut domicilié à l'adresse du musée, de 1930 à 1954. Les Magritte louaient le rez-de-chaussée. René Magritte y réalisa la moitié de ses oeuvres, soit quelque 800 tableaux, gouaches et dessins. La majeure partie du mobilier inclus dans les appartements reconstitués, soit environ 70%, a appartenu au couple Magritte (piano, meubles de la chambre à coucher, etc.).
Le musée renferme une collection permanente de documents biographiques sur l'artiste.

Le tableau "L'Olympia" fut exposé à de nombreuses reprises à l'étranger dans le cadre de rétrospectives consacrées à René Magritte.