La 19e victime est un nouveau-né

Nawal Bensalelm et Gilbert Dupont Publié le - Mis à jour le

Faits divers

Tout porte à croire que le choc terrible de l’effroyable collision a provoqué l’accouchement du bébé

Circulation normale des Eurostar à partir du 2 mars

Son métier: donner un nom à des corps

La marche silencieuse à Mons a rassemblé quelque 300 personnes

Le conducteur était déjà passé au rouge

4.000 dispositifs de sécurité commandés, 800 placés

"Les boîtes noires ne sont pas fiables"


HAL La catastrophe de Buizingen a bien fait une dix-neuvième victime, dont le corps avait déjà été retrouvé dans la journée de jeudi.

C’est celui d’un… bébé : une petite fille dont la naissance a eu lieu au moment précis de l’accident, et qui a été prénommée Alayna.

Pendant tout ce temps, la protection civile et le DVI de la police fédérale ont cherché dans les ferrailles le petit corps du bébé dont la maman n’a pas non plus survécu à la catastrophe. Maman et bébé ont été inhumés, hier, à Quaregnon.

Vendredi pourtant, le parquet de Bruxelles avait nié publiquement l’existence d’une dix-neuvième victime, comme la DH Les Sports l’annonçait dans ses éditions d’hier.

La maman, Suzan Demirci, directrice des ressources humaines de l’hôpital Brugmann à Bruxelles, 32 ans, était enceinte de plus de huit mois.

Avec son mari M. Frédéric Giangreco, architecte, le jeune couple attendait son premier enfant.

À ce stade, tout porte à croire que le choc terrible de l’effroyable collision a provoqué l’accouchement. Ce n’est pas contredit par l’examen médico-légal de la mère.

Le corps de Suzan, retiré dans les premières heures de l’accident, n’a formellement été identifié que plus de 48 heures plus tard, à l’hôpital militaire de Neder-over-Heembeek.

Il était certain que le petit enfant, qui manquait, avait échappé aux fouilles et devait toujours se trouver sur le site de Buizingen, perdu dans les tonnes d’acier, sur les voies ferrées.

Selon nos infos toujours, le bébé a subi la procédure administrative habituelle d’enregistrement de naissance et de décès, et a reçu le joli prénom d’Alayna.

Alayna est la seule victime enfant. Dans la catastrophe, Frédéric a perdu Alayna et Suzan.

Le bilan de dix-neuf victimes n’est pas arrêté. Au moins une victime supplémentaire n’est pas exclue.

Sans tenir compte des travaux pénibles et difficiles qui se poursuivront ce week-end à Buizingen, il subsiste à l’hôpital militaire de Neder-over-Heembeek des restes humains non identifiés, pour lesquels le recours aux techniques lentes (cinq jours minimum) d’analyse ADN, est demandé.

Par ailleurs, les consultations médicales ont fait apparaître qu’aucun des corps n’a souffert.



© La Dernière Heure 2010
Nawal Bensalelm et Gilbert Dupont

Betfirst - Livepartners

Ailleurs sur le web

Votre horoscope du jour par Serge Ducas

Bélier

Quelques bonnes relations, privilégiées, vous permettent de gagner un temps considérable.

Taureau

Vous donnez l’impression de mettre votre énergie à fuir toutes formes de relation.

Gémeaux

Vous êtes beaucoup moins disponible pour les autres. Votre attitude est forcément critiquée.

Cancer

Vous avez un projet qui nécessite un investissement, un engagement qui aura des conséquences.

Lion

Prévoyez des tensions dans le cadre de votre entourage. Faites attention à vos déplacements.

Vierge

Sans doute avez-vous un choix à faire, une décision à prendre. Quoi que vous décidiez, la finalité peut être lourde de conséquences.

Balance

Vous réagissez avec intelligence. Vous vous adaptez à une situation sur laquelle vous n’avez aucun contrôle.

Scorpion

Vous risquez un accrochage avec un membre de votre famille dont vous ne partagez pas les idées.

Sagittaire

Vous changez radicalement votre fusil d’épaule. N’y voyez aucune instabilité de votre part.

Capricorne

Vous pouvez être victime d’une arnaque, d’une escroquerie. Il vous est très difficile de récupérer quelque chose.

Verseau

Vos actes sont dictés par vos émotions. Par conséquent, vous n’avez pas une vision objective de la situation.

Poissons

Vous êtes enclin à faire le mauvais choix, à prendre la mauvaise décision ou à vous retrouver au mauvais endroit au mauvais moment.

Facebook