Faits divers

C’est en mai 2017 que les soucis ont commencé pour Roland Jost, CEO de la compagnie de transport Jost Group.

Dans le cadre d’une série de perquisitions menées au sein de l’entreprise de transport, trois personnes dont Roland Jost avaient été placées sous mandat d’arrêt et libérées sous conditions quelques jours plus tard alors qu’une quatrième avait été inculpée.

L’entreprise était suspectée de