Faits divers

Le cardinal a introduit hier une plainte pour violation du secret de l’instruction

BRUXELLES Le substitut Meilleur, du parquet de Bruxelles, a procédé à quatre mises au point utiles, hier, liées au dossier Calice entré hier dans une phase de calme relatif : depuis hier en effet, plusieurs acteurs judiciaires principaux de ce dossier sont en… congés annuels.

Quatre mises au point :

1. “Le parquet veut mettre un terme aux fuites d’informations vers les médias”  : le parquet confirme ainsi l’information publiée le matin dans ce journal, l’ouverture d’une information à charge d’inconnu(s) pour violation du secret professionnel (articles 458 et 460 ter du Code pénal). Trop d’infos ont fuité dans la presse tant sur le déroulement et les résultats des perquis à Malines que l’audition de 10 heures à Bruxelles de Mgr Danneels : le parquet siffle la fin.

2. La fameuse photo d’une fillette (6 ans ?) accroupie nue dans une cabine de douche, photo trouvée dans un fichier temporaire d’un des ordinateurs de Mgr Danneels : info révélée mercredi déjà dans la DH et confirmée hier par le parquet. Mais entre-temps, nous avons appris que la photo, appelée La Douche II, due à la jeune artiste belge Laura Baudoux, est si peu pédopornographique qu’elle provient… du site Canvas. collectie lié à la VRT et à la RTBf. L’affaire se dégonfle donc totalement et le parquet dit clairement qu’il “n’estime pas qu’il y a infraction”. Et cette photo d’art semble la seule à avoir posé problème “parmi des milliers” stockées dans le PC du cardinal.

3. Les morceaux (documents et DVD) de dossiers Dutroux : l’information révélée mardi par Het Laatste Nieuws , est confirmée mais comme chacun l’a bien compris depuis, sa portée d’enquête est très nuancée : les documents ont été remis le 5 février 2004 à Danneels par un Bruxellois, Albert Mahieu, qui s’inquiétait d’une tentative de chantage sur le cardinal et d’autres personnalités.

Par la suite, Mahieu le justicier demandera audience au pape à Rome. Toujours est-il que ces documents n’avaient pas à sortir du dossier Dutroux : le parquet annonce l’ouverture d’une information à charge de X pour violation du secret professionnel. Pas question par contre à ce stade, d’un dossier (contre Mgr Danneels) pour recel.

4. Dans un souci de sérénité, le parquet de Bruxelles s’adresse aux enquêteurs (“Toute fuite est préjudiciable aux victimes”) et aux médias (à respecter l’évidente présomption d’innocence). L’entourage de Mgr Danneels parle d’”insinuations grotesques” et précise que l’ancien primat de Belgique est “droit dans ses bottes”

Aucun commentaire par contre sur le dessein prêté au parquet général de demander la semaine prochaine à la chambre des mises en accusation de Bruxelles de dessaisir le juge Wim De Troy (une sorte d’arrêt Spaghetti 2). Beaucoup espèrent que de l’avoir rendu public stoppera ce projet.

En revanche, concernant la photo de la jeune fille, on a appris hier que le cardinal Danneels introduisait une plainte avec constitution de partie civile pour violation du secret de l’instruction. Ce qui signifie qu’un juge va être désigné pour s’en occuper.



© La Dernière Heure 2010