Faits divers

Un entretien avec le ministre de la Justice

NAMUR Malgré la réunion de jeudi soir avec la direction générale des établissements pénitentiaires, les agents de la prison de Namur ont décidé de poursuivre leur mouvement de grève pour protester contre la présence de Farid Bamouhammad, un détenu réputé turbulent.

"On n'a pas fait 15 jours de grève pour lâcher du lest. On aurait mis de l'eau dans notre vin si on nous avait proposé quelque chose de correct. Mais là, rien n'a été proposé par la direction générale" , a déclaré Xavier Crefcœur, délégué syndicat CSC. Et ce dernier de préciser que le responsable du syndicat, Gaston Merkelbach, a sollicité un entretien avec le ministre de la Justice afin de tenter de débloquer la situation.

En attendant , les agents pénitentiaires namurois se réuniront une nouvelle fois en assemblée générale ce lundi à 14 h. Précisons quand même que la prison de Namur n'a plus recours aux policiers depuis trois jours. Le nombre d'agents qui assurent leur travail est encore assez conséquent : "Il est nécessaire de le dire" , nous précisait un gardien à la sortie de la prison.



© La Dernière Heure 2009