Faits divers La maison où Geneviève Lhermitte a tué ses cinq enfants cherche preneur.

L’agence a beau rajouter plus loin qu’il s’agit là d’un "bien unique avec une situation exceptionnelle", cette maison de l’horreur, comme elle a été longtemps surnommée, n’a toujours pas trouvé preneur. "Elle devait être vendue mais les acheteurs n’ont finalement pas obtenu l’accord de la banque pour le crédit" , s’est limité à nous dire un employé de l’agence qui gère cette vente.