Faits divers

Quand un bourgmestre menace de "cramer" l'habitation d'un collègue...


BRUXELLES Le député-bourgmestre de Sambreville Jean-Charles Luperto a menacé, "pour rire", de brûler la maison du bourgmestre de Jemeppe-sur-Sambre, Joseph Daussogne, écrit mercredi un quotidien francophone.

Le 21 juin dernier, ce dernier recevait un appel téléphonique anonyme, le menaçant de "faire cramer" sa ferme. La plainte de M. Daussogne a conduit à l'ouverture d'une instruction et à la découverte de l'auteur.

M. Luperto a expliqué avoir voulu "faire une mauvaise blague un jour de fatigue" avec les échevins de sa commune.

Il a présenté ses excuses et a demandé à sa victime de retirer sa plainte. Joseph Daussogne a refusé car il a eu peur pour sa ferme.

L'affaire ne débouchera sans doute pas sur une inculpation, mais elle jette une ombre sur la route d'un ministrable, Jean-Charles Luperto étant en effet pressenti pour succéder à Christiane Vienne aux Affaires sociales à la Région wallonne, analyse le quotidien.