Faits divers Certains policiers du rail et agents Securail contactés évoquent, sous couvert d’anonymat, une des raisons qui poussent à la consultation d’images des caméras du réseau SNCB : (...)