Faits divers La Commission des jeux interdit aussi à l’entreprise leader les paris en ligne pendant 24 heures.

La Commission des jeux de hasard a sanctionné, le 27 juillet dernier, la société de paris Ladbrokes pour avoir proposé des paris virtuels non autorisés à sa clientèle en 2017 et 2018. Le 3 septembre, le leader belge des paris sportifs verra sa licence suspendue entre zéro heure et minuit. Ses 300 agences belges, la centaine de librairies liée à l’enseigne et l’entièreté des activités digitales de Ladbrokes seront suspendues 24 heures. La sanction concerne tant Tiercé Ladbroke SA que Derby SA, filiale belge de Ladbrokes PLC.

(...)