Le bijoutier abat un de ses agresseurs

Jean-Michel Crespin Publié le - Mis à jour le

Faits divers

Jean-Claude Bens a été attaqué alors qu’il rentrait chez lui. Il a tiré 5 fois

ESNEUX Installée depuis des années, avenue Laboulle à Esneux, la bijouterie Bens, exploitée par Jean-Claude Bens a pignon sur rue. C’est peut-être cette excellente réputation qui a motivé deux inconnus à s’attaquer, mercredi soir, au bijoutier.

Il était en effet 18 h 35 lorsque Jean-Claude Bens a pénétré, en voiture, dans l’allée privée qui le mène à la villa familiale, domaine de Crèvecœur, à Esneux.

L’homme a stoppé son véhicule et est ensuite sorti de sa voiture. C’est à ce moment que deux hommes sortis de nulle part se sont rués sur lui.

Des coups ont, semble-t-il, été échangés. Puis, Jean-Claude Bens, qui est régulièrement armé, a sorti un pistolet et est parvenu à tirer sur un de ses agresseurs. Il aurait tiré cinq fois.

Surpris et se rendant sans doute compte qu’ils ne parviendraient à rien, les deux bandits ont alors tourné les talons et ont pris la fuite sans demander leur reste.

Pas pour bien longtemps puisque, quelques secondes plus tard, une dizaine de mètres plus loin, un des deux assaillants s’est écroulé sur le sol. Son complice ne s’est pas arrêté.

M. Bens s’est alors approché et a donné l’alerte. À l’arrivée des secours, le braqueur, un jeune homme de race noire avait succombé à ses blessures. Comme il ne portait aucun document sur lui, il n’a pas encore été identifié.

Cela dit, la police scientifique a été appelée sur place et a recueilli une série d’indices. Si l’homme est fiché, il sera aisé de mettre un nom sur sa dépouille.

Jean-Claude Bens, de son côté, a été pris en charge par la police. Son arme a été saisie. À l’heure d’écrire ces lignes, le tireur était entendu. Le parquet de Liège et la juge d’instruction, Madame Goossens, sont descendus sur les lieux de la fusillade. Le bijoutier sera, pour sa part, présenté un juge d’instruction, jeudi matin.

La thèse de la légitime défense était d’ores et déjà évoquée.



© La Dernière Heure 2011
Publicité clickBoxBanner