Faits divers Pendant qu’elle mourait, le Roumain est rentré chez lui changer de chaussures. Il a filmé sa victime agonisante "pour prouver son innocence".

Le parquet de Bruges procède, ce matin, dès 5 h, sur la plage de Knokke, à la reconstitution du meurtre de Sofie Muylle, cette jeune Roulartienne de 27 ans retrouvée morte près de la digue il y a deux ans.

C’est dans cette affaire qu’un Roumain, venu en Belgique en 2015 pour travailler dans le bâtiment, avait été identifié grâce à la doudoune bleue qu’il portait. Finalement arrêté en Roumanie en juin 2018, Alexandru Caliniuc sera bien évidemment présent. En aveux d’avoir violé Sofie, il nie l’avoir tuée. Avec un élément nouveau : trois éminents experts ne lui donnent pas tort. Selon eux, Sofie est "le plus probablement" morte "par hypothermie". Ce dossier est épouvantable. Voici nos révélations.