Faits divers

Les propos du chasseur sur le déroulement des faits semblent crédibles

NAMUR Lundi, aux alentours de 22 h, alors qu'il était occupé à somnoler dans le divan de son habitation située sur la chaussée de Perwez, à Saint-Servais, Thibaut H., 38 ans, un chasseur, a surpris un homme en train de lui voler son poste de télévision. Seule la porte de la cuisine par laquelle le propriétaire des lieux allait chercher du bois n'était pas verrouillée, les autres étant fermées à clé.

Rapidement sur pied, le chasseur est monté à l'étage afin de s'armer d'un 9 mm avec lequel il est redescendu pour tenir en joue le voleur qui, cette fois, tenait son ordinateur dans ses bras en se dirigeant vers la porte ouverte.

Et pour bien montrer qu'il ne s'agissait pas d'une arme factice, le chasseur a tiré un coup au sol. Soudain, le chasseur déclare avoir senti une présence dans son dos. Sans hésiter, il a tiré un second coup en direction de la personne derrière lui. La balle est allée se loger dans la carotide du deuxième voleur, ne lui laissant aucune chance de survie.

À noter également que, selon le parquet de Namur, les deux voleurs avaient déjà chargé le 4x4 du propriétaire avec lequel ils avaient l'intention de prendre la fuite.

Descendus sur les lieux à la demande des autorités judiciaires namuroises, le médecin légiste et l'expert en balistique ont déclaré que les propos du chasseur quant au déroulement des faits semblaient réellement tenir la route. Ce dernier a néanmoins été déféré devant la juge d'instruction Anne-Catherine Dubé hier matin.

Pour l'heure , le substitut en charge du dossier ignorait s'il y aurait inculpation. Le corps de la victime a, lui, été emmené vers Gilly pour y être autopsié. Quant à l'autre voleur, le parquet de Namur souligne qu'il a pris la fuite et qu'il se trouve toujours dans la nature.



© La Dernière Heure 2008