Faits divers

Aujourd'hui, à 12 h 30, Geneviève Lhermitte sera entourée de son avocat

NIVELLES C'était à 12 h 30. Geneviève Lhermitte venait de rentrer à la maison avec ses enfants. C'était un mercredi. "Un petit jour", comme disent les enfants. Ensemble, ils avaient mangé des pâtes.

Puis, cela devait être un après-midi comme tant d'autres : devoirs, leçons, détente et loisirs. Un mercredi ordinaire. Mais soudain, le mercredi d'hiver s'est transformé en mercredi d'enfer.

Un à un, Geneviève a attiré ses enfants à l'étage. Elle les a exterminés. Quel dernier regard ces enfants ont-ils eu ? Celui d'une mère qui leur ôtait la vie. Il était 12 h 30. Le lendemain, nous interviewons une passante : "Je passe ici tous les mercredis à 12 h 30. Je n'arrive pas à m'ôter de la tête que le drame débutait lorsque je suis passée. Peut-être que si j'avais entendu quelque chose, ne fût-ce qu'un cri, j'aurais pu intervenir et ainsi éviter le pire."

Comme cette passante, la Belgique entière était bouleversée. Et le choc allait même au-delà de nos frontières. Aujourd'hui, dès le matin, Bouchaib Moqadem se rendra au cimetière d'Agadir.

C'est au Maroc. Et c'est aussi là que les enfants reposent désormais. Le papa a prévu une cérémonie du souvenir. Et surtout pour ne pas oublier. Ne pas oublier que ses enfants "n'ont jamais connu que le bonheur, jusqu'à ce mercredi 28 février 2007", précise le papa.

Des proches venus des quatre coins du Maroc, de la Belgique, et même d'ailleurs, viendront soutenir Bouchaib. De son côté, le docteur Michel Schaar sera présent à Nivelles. Il a l'intention de se présenter devant la maison où le drame s'est produit. Le parrain des enfants lira une lettre. À la mémoire des enfants. Un texte qui soulignera que les enfants sont martyrs.

Enfin, Geneviève Lhermitte aura une pensée toute spéciale ce 28 février 2008. Depuis un an, elle est la mère qui a ôté la vie à ses enfants. Elle est aujourd'hui détenue à la prison de Berkendael. Et son avocat, Me Xavier Magnée (qui la défend avec Me Daniel Spreutels), se rendra aujourd'hui à la prison. Et cela pour être aux côtés de sa cliente.

Pour la soutenir au cours de cette journée qui sera fatalement encore un peu plus douloureuse que les autres. On peut raisonnablement penser que des proches de Geneviève Lhermitte seront également présents ou auront une pensée toute particulière. Il était environ 14 h lorsque le drame s'est achevé. Les enfants avaient cessé de vivre. Geneviève Lhermitte venait de tenter de mettre fin à ses jours...



© La Dernière Heure 2008