Faits divers Michael, père de famille, aurait été brûlé et mutilé pour avoir… vidé le frigo ! Les suspects ont tenté de se débarrasser du corps.

L’affaire est sordide. Et si une patrouille de police n’avait pas interpellé par hasard une Seat grise dans la nuit de mercredi à jeudi, elle serait sans doute encore restée mystérieuse à l’heure qu’il est.

Pour rappel, alors que des policiers se trouvaient en route pour mener une opération Bob dans le coin, ils ont eu leur attention attirée par un véhicule qui zigzaguait sur une chaussée de Middelkerke. Les policiers pensent avoir affaire à un conducteur ivre. Ils se retrouvent face à trois occupants : Kelly, la conductrice, Bruno, son compagnon, et Romuald, un ami du couple. Les policiers procèdent à un banal contrôle du véhicule. Et là, c’est la stupéfaction en ouvrant le coffre. Un cadavre y est caché. Les occupants déclarent ignorer la présence de corps à l’arrière de leur véhicule (voir détails des propos tenus ci-dessous). Les policiers ne croient pas un instant à la version donnée par les protagonistes. De plus, ces derniers ont les doigts couverts de papier collant. Sans compter le fait que la voiture roulait en direction du canal Plassendale-Nieuport.

Très vite, un lien est établi avec un incident survenu mercredi soir dans le camping Marva 3, situé à Middelkerke. Ce soir-là, c’est Alain D., occupant d’une caravane, qui donne l’alerte. Il déclare à la police avoir retrouvé du sang chez lui. Des restes humains y sont également découverts.

Ce vendredi, le mystère du cadavre de la Seat grise a pu être résolu. Il s’agit du corps d’un certain Michael, un père de famille divorcé, dépendant du CPAS. Il se trouvait dans le camping Marva 3 depuis plusieurs jours. Il fréquentait Julien, l’ami de Romuald, un des occupants de la Seat grise au cadavre dans le coffre.

La victime aurait été mutilée au niveau du cou et brûlée aux parties intimes, torturée et tuée, pour avoir… vidé le frigo ! Une dispute entre Julien et Michael, la victime, aurait ainsi éclaté dans la caravane d’Alain, menant au drame que l’on connaît désormais. Et c’est Romuald, ami de Julien, qui aurait téléphoné tard dans la soirée à ses amis, Kelly et Bruno, alors à Namur, pour venir l’aider à se débarrasser du corps. Le couple est arrivé sur place dans la nuit, a vu le corps de Michael, et s’est rendu complice du transport du cadavre, à bord de la fameuse Seat grise.

Au total, cinq suspects ont donc été interpellés. Certains étaient toujours entendus tard hier soir.

© DR

L’incroyable justification des suspects face à la police de Middelkerke

"Nous ne savions pas qu’un corps se trouvait dans le coffre ." Il fallait oser. C’est pourtant ce qu’ont répondu les trois occupants du véhicule contrôlé par hasard dans la nuit de mercredi à jeudi à Middelkerke par une patrouille de police en route pour une opération Bob dans la région.

Patrouille qui a alors découvert un cadavre dans le coffre de la Seat grise occupée par Kelly, son compagnon Bruno et leur ami Romuald.

Prétextant faire la découverte au même moment que les policiers, les trois occupants ont donc déclaré ignorer la manière donc ce corps s’est retrouvé là derrière. Des déclarations qui n’ont, bien sûr, pas convaincu la patrouille de Middelkerke. Pas de quoi stopper pour autant les trois amis dans leurs justifications pour le moins surprenantes ! "Nous avons laissé la voiture sans surveillance durant un quart d’heure. Nous ne sommes à aucun moment entrés dans la caravane où le meurtre aurait eu lieu. Analysez nos vêtements, vous n’y trouverez aucune trace. Quelqu’un d’autre a dû placer le corps dans la voiture", ont-ils ajouté, d’un air confiant.

Sauf que les doigts des trois amis étaient recouverts de papier collant et qu’ils semblaient se diriger vers le canal Plassendale-Nieuport. De quoi sérieusement douter de leurs propos.