Faits divers

La police a procédé l'an dernier à 43.772 retraits temporaires du permis de conduire pour conduite en état d'ébriété ou sous l'influence de drogues, soit moins que les années précédentes, a indiqué la ministre de l'Intérieur, Joëlle Milquet, en réponse à une question parlementaire. Les années précédentes, ce nombre tournait autour des 50.000.

Le nombre de conducteurs contrôlés avec un taux d'alcoolémie supérieur à 0,8 pour mille a baissé de 33.000 en 2011 à 29.000 en 2012. Quant à ceux interceptés avec un taux compris entre 0,5 et 0,8 pour mille, ils ont sont passés de 14.000 en 2011 à 12.000 en 2012, a précisé Mme Milquet (cdH) en réponse à une question écrite de la députée Sabien Lahaye-Battheu (Open Vld).

Par contre, le nombre de conducteurs contrôlés sous l'influence de drogues a augmenté l'an dernier. Il est passé à 2.600, soit quelque 300 de plus qu'en 2011.