“Le parc d’Avroy, c’est la roulette russe”

A. Vbb. Publié le - Mis à jour le

Vidéo
Faits divers

Comme l’île Monsin, le parc d’Avroy est pour Vincent Catoul un véritable lieu de danger pour les homosexuels

LIEGE Vincent Catoul a 44 ans. Ce Hutois assume son homosexualité et confie son sentiment par rapport à ce tragique fait divers.

Quelle a été votre première impression quand vous avez appris ce qui venait de se passer ?

“J’ai été relativement choqué et j’ai lu le compte rendu en entier. J’ai d’autant plus été choqué que la victime est un SDF. Il fait une proposition, ce n’est pas pour ça qu’il doit se faire tuer. Et même si ce monsieur (lire : l’agresseur) a été victime de pédophilie, ce n’est pas pour ça qu’il devait tuer. On ne se promène pas par hasard dans le parc d’Avroy armé d’un marteau. Je me pose la question de savoir pourquoi il s’est rendu à cet endroit”.

Que pensez-vous de ce parc ?

“Le parc d’Avroy – et c’est le cas aussi de l’île Monsin – est fréquenté par des homosexuels, des bisexuels et des homosexuels refoulés. C’est comme à Namur. Là, le bourgmestre a fait fermer le parc. Le parc d’Avroy est connu comme étant un parc dangereux. Il peut y avoir de la violence. J’entends par là qu’il y a des casseurs de pédés qui sont surtout des Maghrébins – et je dis ça sans aucune forme de racisme. C’est bien connu dans le milieu gay à Liège, ils se font draguer puis tabasser comme s’ils étaient des pestiférés. Le parc d’Avroy n’est pas fréquenté par des personnes qui ont la tête sur les épaules. Y aller, c’est un peu comme jouer à la roulette russe.”

Y a-t-il plus ou moins de discrimination que par le passé ?

“Il y a de plus en plus de discrimination. Je crois que ce qui fait beaucoup de tort, c’est l’image des Gay Prides où l’on voit des homosexuels qui se dandinent sur des chars. La discrimination passe beaucoup par les paroles, les réflexions. J’en ai été victime par un patient au boulot. J’ai été soutenu par la direction et j’ai déposé plainte pour homophobie mais ça ne bouge pas du tout.”



© La Dernière Heure 2012
Publicité clickBoxBanner