Faits divers

Le tribunal de police de Charleroi a condamné Florian Di Rupo à deux mois de prison avec sursis et une déchéance du droit de conduire d'un an avec sursis pour la moitié. 

En mai 2015, il avait brûlé un feu rouge à vive allure à Morlanwelz et heurté un autre véhicule, tuant ses deux passagers et amis. Le 23 mai 2015, Florian Di Rupo et ses deux copains, Diego Mauro (17 ans) et Gulian Messina (19 ans), revenaient d'une fête et se rendaient à La Louvière pour se remplir l'estomac. Alors qu'il circulait à vive allure sur la nationale 59 à hauteur de Morlanwelz, le petit neveu d'Elio Di Rupo a franchi un feu rouge, percutant de plein fouet une camionnette. Le choc n'a laissé aucune chance à Diego et Gulian, tués sur le coup. Le jeune conducteur, lui, a été éjecté et grièvement blessé.

Poursuivi devant le tribunal de police de Charleroi, Florian Di Rupo, déjà condamné pour excès de vitesse, a reconnu qu'il roulait à une vitesse trop élevée. "Il a été entendu directement après l'accident et aucune trace d'alcool ou de drogue n'a été décelée dans son sang", a plaidé Me Discepoli, son avocat.

"C'est un drame de la distraction et de l'inconscience d'une certaine jeunesse. Il était distrait car il discutait avec ses copains et chipotait sur son autoradio. Les victimes étaient ses amis d'enfance qu'il connaissait depuis l'âge de 8 ans. Croyez bien qu'il regrette ce qu'il a fait."

Du côté des parties civiles, Me Rons avait sollicité 12.500 euros de dommages provisionnels pour l'une des mères, en rappelant que rien ne pourrait ramener les victimes à la vie.

Le tribunal a finalement condamné Florian Di Rupo à deux mois de prison avec sursis pendant trois ans et à une amende de 3.000 euros. Il se voit déchu du droit de conduire durant un an, dont six mois avec sursis. Enfin, il devra payer 12.500 euros, solidairement avec l'assurance, à la partie civile.