Faits divers Le trafic fluvial bloqué sur le canal de Willebroek

BRUXELLES Le tablier du Pont Brûlé à Grimbergen s'est couché sur le flanc samedi vers 13 h 30. Aucune victime n'est à déplorer. Seul un employé de la salle des machines du pont a été légèrement blessé au pied.

La navigation sur le canal est en revanche fortement perturbée, puisqu'il est désormais impossible de franchir le pont. Trente à quarante bateaux passent quotidiennement dessous. Selon un ingénieur présent sur place, le pont pourrait être redressé dans la semaine.

Samedi vers 13 h 30, après qu'un bateau eût passé le pont sans encombre, le tablier mobile a été rabaissé. Il semble qu'un problème d'équilibre est survenu à ce moment. Ce serait en tentant d'y remédier que le pont a basculé. Un système de freinage défectueux pourrait être à l'origine de l'accident.L'effondrement partiel du tablier du Pont Brûlé a entraîné le blocage total de la navigation au Port de Bruxelles, où 12 péniches et 2 bateaux à passagers sont contraints de postposer leur trajet vers l'Escaut.

«Les conséquences économiques risquent d'être importantes pour les entreprises», a relevé Geneviève Origer, directrice Marketing & Développement du Port de Bruxelles.

A la suite de l'accident, l'ensemble de la navigation a été interrompue au Port de Bruxelles en direction ou en provenance de l'Escaut. Le trafic de transit vers et à destination de Charleroi et du canal du Centre est également interrompu. La navigation pourrait être rétablie au plus tôt mardi ou mercredi.

Si aucun bateau de mer n'est bloqué au Port de Bruxelles, deux bateaux à passagers (dont un de croisière) et douze péniches sont en revanche momentanément contraints de postposer leur trajet vers l'Escaut. Chaque année, 7 millions de tonnes de marchandises passent au port de Bruxelles par voie d'eau, dont près de deux millions de tonnes de matériaux de construction et un million de tonnes de produits pétrolier.

© La Dernière Heure 2004