Faits divers "À des parents qui n’ont ni eau ni électricité, on a fait croire que c’était une chance pour leur petite de prendre l’avion et faire un voyage culturel".

Pour Sophie et Thierry, tout a basculé le 7 novembre 2016. Un coup de téléphone de la police fédérale pour une convocation urgente au parquet.

L’année précédente, le couple avait adopté en RDC une petite orpheline. La convocation, c’était pour s’entendre dire que l’enfant n’était pas orpheline. Qu’ils avaient été trompés ainsi que plusieurs autres parents adoptants en Belgique, par une ASBL namuroise.

(...)