Faits divers Le frère du cerveau présumé des attentats de Paris va demander sa libération.

Yassine Atar doit comparaître le 8 juin devant la chambre des mises en accusation. Il demandera sa libération. L’homme était, à l’origine, soupçonné d’une tentative d’attentat terroriste sur la marche contre la peur, prévue puis annulée le 27 mars 2016 à Bruxelles. Il est aujourd’hui inculpé d’appartenance à un groupe terroriste. Yassine Atar est bien connu des enquêteurs qui travaillent sur les dossiers de terrorisme. Il est le frère d’Oussama Atar, soupçonné, en France, d’être l’un des grands organisateurs des attentats de Paris. Mais aussi le cousin de Khalid et Ibrahim El Bakraoui, kamikazes des attaques de Bruxelles.

Plus de Nitroglycérine