Faits divers

Quatre demi-journées d'audiences à huis clos pour le triple assassinat des Marolles en 2007

BRUXELLES C'est à partir du 2 mars que Léopold Storme comparaît devant la chambre du conseil de Bruxelles pour le triple assassinat des Marolles.

Dans la mesure où Léopold Storme pourrait "bénéficier" d'un internement en établissement de défense sociale, les faits du 16 juin 2007 échapperaient à un procès d'assises. Du coup, ce sera, dans 12 jours, le seul procès de l'affaire des Marolles; et celui-ci se tiendra à huis clos.

C'est aussi ce qui explique sa durée inhabituelle à ce stade de la procédure : pas moins de quatre demi-journées de débats sont en effet prévues les après-midi du lundi 2 mars, du mardi 3, du jeudi 5 et du vendredi 6.

Léopold Storme, 21 ans , est accusé, en juin 2007, d'avoir sauvagement assassiné (la préméditation est retenue) son père François-Xavier Storme (48 ans), sa mère Caroline Van Ooste (48 ans) et sa sœur Carlouchka (22 ans), respectivement de 23, 33 et 44 coups de couteau, et cela sans l'ombre d'un mobile.

À ce stade, Léopold Storme, qui nie, est présumé innocent. Selon le 1er substitut Colpin, si l'audience proprement dite se tiendra à huis clos, l'ordonnance d'internement, à supposer que telle soit la décision, sera par contre prononcée en audience publique.

Détenu depuis le soir des faits, Léopold Storme est défendu par les avocats Pierre Huet et Jean-Philippe Mayence. Plusieurs membres de la famille Storme se constitueront parties civiles. Ils sont représentés par l'avocat pénaliste Denis Bosquet.

Pour les experts, Léopold Storme était atteint lors des faits et serait toujours atteint d'une pathologie lourde axée sur la schizophrénie; il présenterait encore aujourd'hui un danger pour la société. La défense, elle, agite les zones d'ombre : ainsi, les traces de sang étrangères retrouvées sur la scène du triple crime, qui n'appartiennent ni aux ambulanciers, ni aux victimes, ni à Léopold. Or, celui-ci prétend avoir surpris 4 hommes masqués massacrant sa famille.

On devrait donc bientôt en savoir plus. Comme toujours, un changement de dernière minute peut encore intervenir dans les dates des 2, 3, 5 et 6 mars.



© La Dernière Heure 2009