Les agents de la prison de Saint-Gilles en repos mobilisés pour la grève

Publié le - Mis à jour le

Faits divers

La mobilisation continue

BRUXELLES Les gardiens de la prison de Saint-Gilles ont fait grève, comme planifié, vendredi dès six heures du matin, a indiqué le délégué syndical CGSP Laurent Lardinois. Les agents en congé se sont vus notifier jeudi que leur repos était supprimé les jours de grève. "Pour la journée de vendredi, une quarantaine d'agents au repos sont concernés", précise Laurent Lardinois. Cette décision signifie qu'ils peuvent soit venir travailler, soit perdre leur journée de paie en faisant grève. "La direction met la pression, mais les gardiens n'ont pas cédé et ont fait massivement grève vendredi matin."

Pour Laurent Sempot, le porte-parole de la direction des établissements pénitentiaires, il ne s'agit en rien d'une pression: "Il est normal qu'en cas de grève l'ensemble du personnel en repos soit mobilisé". Sur les 85 agents prévus vendredi matin, 31 ont sont venus travailler. Une dizaine de policiers ont été requis en renfort.

Pour rappel, les gardiens de la prison de Saint-Gilles font grève tous les lundis et vendredis depuis début juillet pour dénoncer la surpopulation carcérale.

© La Dernière Heure 2012

Publicité clickBoxBanner