Les larmes du juge Connerotte

Michaël Kaibeck Publié le - Mis à jour le

Faits divers Le président a suspendu l'interrogatoire très décousu du juge d'instruction chestrolais
Huit pages spéciales dans la DH numérique dont notre supplément F1
ARLON Le premier témoin du procès appelé hier à la barre n'était autre que celui qui a fait éclater l'affaire au grand jour, le juge d'instruction de Neufchâteau, Jean-Marc Connerotte.

Celui que toute la Belgique considère comme une espèce de chevalier blanc qui a permis de retrouver saines et sauves Sabine Dardenne et Laetitia Delhez dans la cache de Marcinelle avait été dessaisi par la Cour de cassation, le 14 octobre 1996, pour avoir assisté à un souper spaghettis de soutien aux victimes de Marc Dutroux.

Jean-Marc Connerotte est venu raconter ses trois mois de travail acharné. Visiblement très tendu, la voix peu assurée et monocorde, le juge d'instruction chestrolais a expliqué au moyen de slides diffusés sur un écran les investigations, les auditions, les découvertes, les fausses pistes, les faits reprochés aux uns et aux autres.

De cette explication pour le moins décousue et confuse, il est ressorti quelques éléments intéressants. Le juge a ainsi expliqué que, pour lui, Michel Nihoul était impliqué dans l'enlèvement de Laetitia. Par ailleurs, il a également expliqué «avec la plus grande fermeté» que Michel Lelièvre n'a jamais violé aucune des victimes. Enfin, le juge Connerotte a eu des mots très durs pour Marc Dutroux et surtout de ses méthodes de manipulation psychologique des victimes.

Mais au-delà de ce témoignage portant sur le dossier, la fin de la matinée a été marquée par un incident quelque peu surprenant. En effet, les avocats des accusés ont posé des questions à Jean-Marc Connerotte. Me Olivier Slusny, conseil de Michel Lelièvre, a voulu savoir pourquoi le juge et le procureur du Roi avaient été mis sous protection rapprochée. Disant que «c'était là une excellente question», le juge a expliqué que «c'était, à ma connaissance, une première en Belgique. Jamais un tel climat et une telle situation n'ont été infligés à un juge d'instruction et à un procureur du Roi en même temps. La gendarmerie nous avait appris qu'il y avait un projet de contrat contre un magistrat de Neufchâteau. Comme le danger augmentait, des mesures de protection exceptionnelles ont été mises en place, tant dans le domaine professionnel que dans le domaine privé...»

C'est à cet instant précis que le magistrat instructeur a stoppé net son explication. Un soupir dans le micro. «Excusez-moi...», balbutie-t-il. Il semble que l'émotion ait été trop forte. Plus aucun son ne sortira de sa bouche. Le président suspendra la séance immédiatement pour la reprendre à 14 h sur un nouvel incident opposant cette fois Mes Attout et Beauthier. L'avocat de Nihoul a relevé que lorsque le juge Connerotte a été mis en cause notamment pour des fuites dans le dossier Cools, c'est Me George-Henri Beuthier qui avait défendu ses intérêts.

Me Attout a tenté d'expliquer qu'il y avait peut-être là un problème, mais son confrère l'a interrompu avec virulence, disant qu'il ne pouvait l'accepter et demandant au président d'arrêter cela. Stéphane Goux n'a eu d'autre choix que de suspendre à nouveau la séance une bonne heure durant.

© La Dernière Heure 2004

Michaël Kaibeck

Betfirst - Livepartners

Ailleurs sur le web

Votre horoscope du jour par Serge Ducas

Bélier

L’ambiance est tendue. À la maison notamment. Il vous plaît aussi de mettre de l’huile sur le feu.

Taureau

Vous avez les atouts en main pour prendre une bonne décision, faire un choix judicieux au travail.

Gémeaux

Déterminé, vous donnez le meilleur de vous-même par rapport à une mission professionnelle qu’il vous faut conclure.

Cancer

Vous n’avez pas beaucoup de temps à consacrer à votre partenaire. Vous êtes happé de tous côtés.

Lion

Vous avez engagé une nouvelle relation amoureuse? Vous allez très vite faire des projets ensemble.

Vierge

Vous ne prenez plus de risque. Vous vous montrez prudent avant de prendre une décision.

Balance

Vous avancez sans encombre au travail. Mais il serait de bon ton de tenir un peu plus compte des autres lorsque vous prenez une décision.

Scorpion

Votre stress diminue. Vous évoluez dans un climat plus serein. Vous en profitez pour penser un peu plus à vous.

Sagittaire

Votre relation sentimentale se fragilise. Cela vous inquiète. Mais que faites-vous pour remédier à la situation?

Capricorne

Une collaboration proposée ces dernières semaines vous est à nouveau présentée. Vous pouvez y donner une réponse favorable.

Verseau

Vous vous mettez financièrement en danger en ne réfléchissant pas assez avant une dépense.

Poissons

Vous vous confiez à un proche, une personne de confiance. Vous avez besoin de vider votre sac.

Facebook