Faits divers Contrats non renouvelés : les vitres crasseuses des bâtiments judiciaires n’ont plus vu de laveurs de vitres depuis des années.

Quel plaisir de travailler dans des bureaux dont les vitres sont propres, entretenues et lavées régulièrement.

Un plaisir que ne partage pas le personnel de justice qui doit s’accommoder de l’état de saleté dans lequel se trouvent depuis des années celles des bâtiments judiciaires partout dans le pays : les contrats de lavage de vitres ne sont plus renouvelés.