Lettres piégées à la poudre toxique

M. Ka. Publié le - Mis à jour le

Faits divers Dix lettres contenant des produits toxiques ont été découvertes mardi et mercredi

BRUXELLES L’aéroport d’Ostende ou le greffe de la Cour de cassation en ont reçu. En revanche, les envois destinés à l’ambassade des Etats-Unis, au cabinet du Premier ministre, au ministère des Affaires étrangères, de la Justice et au tribunal de première instance de Bruxelles ont été interceptés avant destination. Les enveloppes blanches contenaient de la poudre toxique. Deux personnes ont été irritées et ont dû recevoir des soins. En fonction des cibles et des produits utilisés, la piste islamiste est privilégiée par l’enquête.

BRUXELLES C'est mardi que tout a commencé. Des lettres contenant une poudre suspecte sont arrivées à la direction de l'aéroport d'Ostende, à la capitainerie du port d'Anvers et au greffe de la Cour de cassation. Plusieurs autres ont été interceptées à la plate-forme logistique de la Poste à Deinze et au centre de tri postal de Gand X.

Parmi les lettres interceptées avant qu'elles n'atteignent leur destinataire, les plis étaient adressés à l'ambassade des Etats-Unis, au cabinet du Premier ministre, au ministère des Affaires étrangères, à celui de la Justice et au tribunal de première instance de Bruxelles.

Mercredi matin, deux autres lettres sont encore parvenues à l'ambassade d'Arabie Saoudite et de Grande-Bretagne.

Au total, ce sont dix lettres piégées qui ont été découvertes jusqu'à présent. Car il s'agit bien d'un piège.

La poudre trouvée dans ces enveloppes blanches, d'un format tout à fait classique, n'a rien de simple sucre en poudre mais il s'agit bien d'un cocktail détonant de produits toxiques.

Deux personnes qui ont été en contact avec cette poudre brun-jaune ont d'ailleurs effectué un crochet vers l'hôpital car atteintes d'irritation.

Fort heureusement, leur état n'inspire aucune inquiétude. Pas plus d'ailleurs que les quatre employés de l'ambassade d'Arabie Saoudite qui ont passé une visite de contrôle

Une enquête fédérale

Vu la nature des faits, c'est le parquet fédéral qui se charge de coordonner tous les efforts d'enquête. Des efforts qui se concentrent pour l'instant sur un endroit précis. Celui d'où ont été postés ces 10 plis piégés.

Les SJA de Gand et de Deinze sont mobilisés pour les enquêtes sur place mais celui de Bruxelles est également sur le pont à cause du risque terroriste. La sûreté de l'Etat joue également un rôle et toutes les informations sont collectées et traitées à partir du centre gouvernemental de crise.

Autant dire que tout le monde est sur le pont pour tenter de résoudre au plus vite ce qui n'a rien d'une plaisanterie.

Si, en fonction des cibles et des produits utilisés, la piste islamiste est bel et bien privilégiée par l'enquête, il n'est pas impossible que ces attentats postaux soient le fait d'un individu isolé. En effet, l'écriture trouvée sur ces enveloppes tachées par le caractère gras de l'un des produits toxiques est bel et bien écrite de la même main.

Les enquêteurs ont donc en main toutes les cartes pour remonter la piste du ou de ces terroristes postaux qui ont frappé en Belgique


Deux produits toxiques

BRUXELLES Après que les premières enveloppes suspectes aient été prises en charge par la protection civile, le parquet fédéral, qui a été saisi de l'enquête, a immédiatement ordonné une analyse de la substance qui n'était visiblement pas de la farine. Les résultats de cette analyse sont tombés rapidement mercredi. Deux produits ont ainsi été identifiés: l'hydrazine et la phénarsazine chloride. Deux produits que le ministre de la Santé, Jef Tavernier qualifie de «toxiques». «Ce n'est pas hypertoxique dans les quantités trouvées mais à fortes doses, cela peut devenir dangereux pour l'homme», poursuit le ministre qui ajoute que «pour l'instant, nous ne savons pas d'où peuvent venir ces produits mais il est quasiment certain que ce ne sont pas des dérivés».

L'hydrazine est un produit assez connu et relativement courant qui peut, semble-t-il, se trouver assez aisément. A l'état liquide, ce produit chimique dérivé de l'ammoniaque est utilisé comme combustible dans les fusées et les avions à réaction du type des F 16. Ce produit est assez instable et très inflammable mais surtout, dans le cas qui nous intéresse ici, est très irritant pour les yeux, la peau et les voies respiratoires.

Au-delà de ces irritations, l'hydrazine a également des effets cancérigènes. Ce n'est d'ailleurs pas pour rien que lors d'un crash de fusée ou d'avion de chasse, un périmètre de sécurité étendu est délimité. C'est simplement pour éviter tout contact avec les émanations du produit.

Pour ce qui est de la phénarsazine chloride, il semble que ce soit plus difficile à se procurer. En effet, cette poudre jaune, dérivé organique de l'arsenic, aurait, selon le ministre Tavernier, été «utilisée pendant les deux guerres mondiales comme produit incapacitant» de type lacrymogène. Ce produit entrerait également dans la fabrication de la mort-aux-rats...

M. Ka.

Ailleurs sur le web

Votre horoscope du jour par Serge Ducas

Bélier

Vous êtes énervé. Les mots dépassent souvent vos pensées si vous êtes mêlé à une discussion qui tourne mal.

Taureau

Vous réalisez une brillante performance professionnelle. Cela vous vaut une belle reconnaissance.

Gémeaux

Plutôt que de vous mettre de mauvaise humeur, un imprévu vient pimenter positivement votre journée.

Cancer

Vous êtes en pleine remise en question dans le cadre professionnel. Vous changez ce qui doit l’être.

Lion

Vous êtes obstiné. Pas question d’abandonner un projet en cours de route. Vous allez jusqu’au bout.

Vierge

En couple, vous ne parvenez pas à communiquer sereinement. Les incompréhensions se multiplient.

Balance

Au travail, ne prenez pas les remarques pour des critiques. Les conseils sont à votre égard très constructifs.

Scorpion

Inutile de faire preuve d’impatience. Votre tour viendra bien assez tôt. Restez confiant et prudent, surtout.

Sagittaire

Vous êtes bien dans votre peau, heureux dans votre vie sentimentale, en progression dans le cadre de votre travail.

Capricorne

Vous sortez de votre réserve. Vous dites ce que vous pensez. Vous n’épargnez personne.

Verseau

Vous gardez votre sens de la réalité et suivez la ligne de conduite que vous vous êtes toujours imposée.

Poissons

Faites attention à vos finances. Ne mettez pas tous vos œufs dans le même panier. Ne prêtez pas d’argent.

Facebook