Faits divers Le quadragénaire, agressé en gare de Libramont, a été opéré, jeudi, pour la sixième fois.

Le 2 avril dernier, à la suite d’une altercation avec un quidam à la gare de Libramont, Denis Ravaux, 43 ans, de Charleroi, avait été poussé sous un train. Hier matin, au CHU de Liège, il a été opéré pour la sixième fois depuis l’agression. "Les muscles et les tendons du mollet ont été broyés", explique-t-il. "Plusieurs greffes ont déjà été réalisées, sans succès. J’ai eu de l’infection. Ce jeudi, c’est l’opération de la dernière chance. La peau prélevée sur la cuisse a été greffée. Il faut attendre trois ou quatre jours avant de savoir si la greffe prend. Si cette sixième intervention chirurgicale échoue, je serai amputé."

(...)